Murat-sur-Vèbre

Le Journal d'informations municipales

Le Journal d'informations municipales Trimestriel, le Journal d'informations municipales est distribué dans les boites aux lettres des Muratais et transmis par courrier électronique à tous ceux qui le souhaitent.. Il est disponible au secrétariat de la Mairie et à l'Office de Tourisme/Agence Postale

Le journal N° 65 janvier 2017

Le journal N° 64 octobre 2016

Le journal N° 63 juin 2016

Le journal N° 63 juin 2016 Encart

Le journal N° 62 février 2016

Le journal N° 61 octobre 2015

Le journal N° 60 SPECIAL ASSOCIATIONS

Le journal N° 59 avril 2015

Le journal N° 58 Janvier 2015

Le Journal N° 57 septembre 2014 

Le Journal N° 56 juin 2014

Claude Gayraud maire honoraire

Le dimanche 10 mai, avec les Anciens Combattants, le village a célébré avec solennité les 70 ans de la Victoire des Alliés, prélude à une longue ère de paix en Europe. Mais la présence à cette commémoration de nombreux élus, tels la plupart des maires de l’intercommunalité ou la conseillère départementale Brigitte Pailhé-Fernandes laissait entrevoir un « supplément ». En effet, préparé discrètement par le maire Daniel Vidal, ce jour fut l’occasion d’apporter un éclairage particulier sur son prédécesseur, Claude Gayraud.

« Mieux vivre ensemble » : si cet objectif est commun à nombre de personnes qui choisissent un jour de s’engager devant leurs concitoyens, Claude Gayraud s’est inscrit dans la durée, comme le détailla Daniel Vidal dans son discours. Conseiller depuis 1977, Claude Gayraud a participé durant 38 ans (série en cours) à l’action municipale, soit désormais la moitié de sa vie. Il était de la petite équipe qui sollicita Pierre Azaïs, alors docteur à Mazamet, à se porter candidat (avec succès) pour prendre les rênes de la commune. À la mort prématurée de ce dernier, en 1988, Claude passa adjoint pour quelques mois. Mais l’année d’après, c’est l’équipe de Gérard Razimbaud qui est majoritaire, et elle le restera en 1995. Claude, toujours patron d’une entreprise de salaisons d’origine familiale, est un élu d’opposition. Une opposition certainement respectueuse sinon constructive car, le vendredi 16 février 2001, à l’issue d’un déjà énième conseil municipal, c’est dans une ambiance amicale que Gérard Razimbaud épingle Claude d’une médaille d’argent symbolisant 24 ans d’activité d’élu communal. Suivra, puisque Jean-Claude a repris les rênes de l’entreprise, une plus grande disponibilité qui lui permettra de postuler comme premier magistrat. Deux mandats plus tard, il se met (un peu) en retrait pour laisser la place à un jeune agriculteur qu’il avait « démarché » comme colistier en 2001. Celui-là même qui, après avoir souligné la passion que son mentor a pour son village et ses habitants conclut par une aspiration : « Poursuivre le chemin ensemble, forts de ton expérience et ton dévouement ». Le député Philippe Folliot mit en exergue l’amitié, valeur que Claude cultive. Il était temps pour le sous-préfet Jean-Yves Chiaro de passer l’écharpe de maire honoraire au récipiendaire.
Appuyé comme toujours par Jacqueline, Claude Gayraud répondit à cet honneur sur-le-champ. Avant de pouvoir échanger avec chacun, en toute simplicité, lors du verre de l’amitié.
Légende photo : L’ancien maire toujours fidèle à un engagement communal débuté en 1977.